Philosophie > Du bon usage des sectes

Commentaires   Flux RSS  

 

Précautions à prendre avant de recevoir un journaliste

20/05/2011

 

Les groupes spirituels ou thérapeutiques, les personnes ou les entités controversées en général, sont parfois abordés par des journalistes prétendant "rétablir la vérité" à leur égard ou leur permettre enfin de s´expliquer honnêtement. C´est souvent un piège.

 

En effet, et j´ai recueilli plusieurs témoignages dans ce sens, il s´agit souvent d´une ruse, de la part du reporter, pour entrer dans la place et tourner des images "sur le vif" censées prouver la réalité des allégations de "dérives" (sectaires, charlatanesques ou autres). Aussi, j´ai estimé nécessaire de rédiger ces quelques précautions élémentaires.

 

Quand vous êtes approché, sur des sujets sensibles, par un journaliste qui veut faire un reportage sur vous ou vos activités, demandez-lui de :
- présenter sa carte de presse ;
- justifier (papier à en tête ou mail) son appartenance au média pour lequel il dit vouloir vous interroger ;
- rédiger une note expliquant l´objet précis et le cadre de sa demande ;
- pouvoir regarder le montage (ou la retranscription de l´interview pour la presse papier) avant de donner votre accord pour sa publication (il peut vous refuser mais vous pouvez le demander ; vous avez vous aussi le droit de refuser sa requête si vous n´avez pas la possibilité de voir le résultat avant diffusion).

En cas d´accord du journaliste pour une visualisation avant publication, avoir cet accord par écrit avant l´interview afin de pouvoir acter en justice dans le cas où il ne serait pas respecté.

Méfiez-vous en général des caméras cachées (souvent une paire de lunettes ou un stylo), de plus en plus à la mode. Voir tous les objets qui peuvent cacher une caméra.

 

Penser qu´un stagiaire peut être un journaliste déguisé, malgré le "s’interdit d’invoquer un titre ou une qualité imaginaires, d’user de moyens déloyaux pour obtenir une information ou surprendre la bonne foi de quiconque" qui figure dans la Charte des devoirs professionnels des journalistes.


Ayez bien en tête que la profession journalistique n´est pas régulée, que sa déontologie est laissée au bon vouloir des individus ou des rédactions et que vous n´avez pratiquement pas de moyens de recours hormis les médiateurs (rares et souvent défenseurs des rédactions dans ce domaine) ou la justice (longue, coûteuse et rarement au fait des subtilités de la problématique. De plus, la qualification de "secte" - qui peut pourtant détruire une existence - n´est pas une diffamation, la secte n´ayant pas de définition juridique)...


Il ne s´agit pas de réveiller la parano mais d´inviter à être lucide et vigilant. Je n´ai encore jamais rencontré un confrère qui ait réalisé un reportage ou un débat neutre et contradictoire, qui ne soit pas "à charge", sur la question des "dérives sectaires"...


>> C´est quand même terrible pour moi d´en arriver à devoir écrire ce genre de papier au sujet de ma propre profession. Mais je suis obligé de le faire pour la défense de la qualité de l´information et la sauvegarde du débat public...

 

Permalink:

Dernières mises à jour:

Philosophie - Du bon usage des sectes

 

19/04/2013 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Les actes du colloque « Réveil du religieux, Eveil de la société »

13/04/2013 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Rapport Milon (Sénat) « Dérives sectaires » et santé : ce que les journalistes vous cachent

4/03/2013 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

L’État contre les médecines douces : une perte de chance pour les malades

23/02/2013 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Christophe Barbier ou l’intelligence pétrifiée

12/02/2013 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Paris, le 18 février 2013 : Les dessous de la politique antisecte française

6/02/2013 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Commission d´enquête «sectes et santé» : «Politiques, cessez de diaboliser les médecines douces !»

24/12/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Notre Messie national nous a sauvés !

29/11/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Le Dr Alain Scohy, bête noire des ennemis des médecines douces, s’explique dans une vidéo

14/11/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Autisme : la psychanalyse française dénoncée comme «dérive sectaire» à la Miviludes par une ONG

1/11/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Pour Sciences & Avenir, l’ouverture d’esprit est un «risque de dérive sectaire»

17/09/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Georges Fenech (ex-Miviludes) reconnaît les limites des listes parlementaires des « sectes »

13/07/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

La Cour européenne des droits de l´homme dit la Suisse fondée à interdire l´affichage public de Raëliens

6/07/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

La magie des mots au service de la bonne conscience

22/05/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Affaire Moulinier : l’argument discutable des « données acquises de la science »

16/05/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Politique antisecte : « Le bon sens, un danger pour les intérêts financiers ? »

15/05/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Nouveau code de déontologie médicale : Médecins, rentrez dans l´ordre !

11/05/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

Une simple investigation sur la politique antisecte désamorcerait les tensions

9/05/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

L’essentiel de la liste noire des voies « à risques sectaires », selon la Miviludes

8/05/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

« Nouvel Âge » : La liste des voies qui peuvent désormais vous causer des ennuis avec la justice

6/05/2012 ¦ Philosophie ¦ Du bon usage des sectes

La Miviludes, ou comment discriminer un mouvement spirituel en prétendant le contraire

 

1 2 3   PAGES SUIVANTES »